La fête n’est pas annulée, il n’est pas trop tard. Participez au sondage.

Continuez à partager votre opinion ! lien: https://framaforms.org/la-fete-de-la-montagne-limousine-cette-annee-1592216683
c’est aux habitants de décider !  Alors partagez ce lien avec vos voisins et réseaux sur La Montagne Limousine !
Concernant la commune hôte cette année : En février dernier, les habitants d’une commune ont commencé à réfléchir sur l’idée d’accueillir la fête cette année. Le confinement a enrayé le processus que nous espérons va reprendre rapidement. Mais, si vous souhaitez que votre commune accueille la fête cette année, n’hésitez pas à nous contacter. Des anciens organisateurs-rices viendrons vous rencontrer et répondre à vos questions. Une commune n’est jamais seule dans la préparation de cette fête. Chaque année une vingtaine de personnes participent à l’organisation et une cinquantaine à la logistique. Selon le sondage il y a déjà 19 personnes prêtes à participer à l’organiser de la fête avec les habitants de la commune hôte. 

Les premières réponses au sondage :
61 réponses 57 veulent le maintient dont 32 en version plus modeste

15 veulent participer à l’organisation logistique

4   veulent participer à l’organisation thématique

7   veulent organiser une discussion

18 veulent tenir un stand

25 veulent venir mais ne pourront pas participer

Et 18 commentaires ci-dessous,

Les commentaires  : 
Il me semble important de maintenir cette fête,TROP de festivités ont été annulées, Mais je ne serai pas d’un grand secours dans l’organisation! Une fête en plus modeste, avec plus de spontanéité et d’improvisation. elle avait trop grossi.

Je pense qu’il est encore trop tôt pour « banaliser » les suites actuelles de la pandémie et ses mesures de prévention (malgré son apparente évolution favorable) par la perspective d’organisation d’un rassemblement collectif d’envergure .

Organiser un atelier : autonomie et résilience à l’échelle communale .

C’est une fête très conviviale,elle permet à des gens de tous bords de se côtoyer en toute sérénité, il serait dommage de ne pas renouveler cette année si la situation n’est pas revenue comme nous avons connu juste avant. 

Je ne pourrai pas participer à l’organisation de la fête mais je pourrai donner un coup de main pour la logistique du montage et du démontage.

Bonjour, J’ai mis 2 options pour la Fête, ma préférence va au maintien de la fête et en 2 annulation.

Faute de temps je ne peux pas m’engager plus pour l’instant.

Qui sont donc les « organisateurs et organisatrices historique de la fête de la Montagne » ? par qui ont-ils été désignés ? ou alors se sont-ils auto-attribué la propriété de cette fête ? bref, tout cela ne présage rien de bon….

Mini-fête : comme pour un feu qui est plus facile à redémarrer si on a gardé quelques braises Association : voir avec les Croqueurs de pommes qui étaient présents à Saint-Martin-Château

Tenir un stand des éditions Libertalia, comme les années passées.

Tenir un stand des Croqueur de pommes

Participation sur le moment de la fête et un peu autour mais pas possible de l’organiser pour moi. Je suis plutôt d’avis de faire un grand rassemblement, genre piquenique et qq activité d’aprem (zic en acoustique, animation enfant, débat, grand apéro) L’idée étant plus de se (re)croiser !

Tout dépend de la commune qui pourrait accueillir la fête. Eymoutiers ?

Je suis pour le maintien de la fête cette année car nous avons tellement de choses d’annuler que ce serait bien que notre territoire reste actif et nous permette de garder le lien. Comme d’habitude, je peux tenir la buvette selon mes disponibilités

Ambrugeat ?

J’ai connu et participé à l’organisation des 4 dernières fêtes. Au vu de cette expérience, il me semble évident que ce qui marche le mieux est directement lié à l’existence d’un noyau militant local. Type St Martin Château. Faute de cela, je pense que maintenir un niveau d’organisation aussi réussi sera difficile. Il faut : implication mairie (supérieure à Lacelle) + noyau militant local (supérieur à La Nouaille, où le noyau était solide, mais solitaire) + groupes d’appoint importants (comme à Nedde). Dans la partie ouest de la Montagne, je ne vois pas beaucoup de possibilités, hormis Faux. A Gentioux, les choses ont évolué : à voir. En Haute Vienne, pour le cadre, il y aurait Rempnat, mais c’est mal engagé. A Domps, il y a des lieux, mais pas de militants, à Sainte-Anne, c’est l’inverse … Donc, j’aimerais bien qu’on ne saute pas une échéance, mais je ne vois guère de solution. A titre plus personnel, j’ai répondu ci-dessus. Je voudrais ajouter que mes implications précédentes pour des ateliers ou débats ne m’encouragent guère. Activités plutôt réussies (Nedde, Saint Martin), mais peu de monde, d’ailleurs mes deux ateliers à St Martin ont carrément disparu du bilan chiffré. Vexant ! Donc, pour moi, rien de cérébral, un peu de muscles tant que j’en ai encore, rien de plus. Si le rayon géographique me convient toutefois (maxi : 40 km).

Et pourquoi pas !! Ras le bol que l’on nous interdise de nous rassembler…on peut se serrer dans le métro pour aller travailler mais pas en plein air pour parler d’aujourd’hui ou d’un autre demain. La tenue de la fête est nécessaire mais en effet, le temps de préparation est court…

Bonjour, Le maintien de la fête démontrera la volonté tenace des habitants du territoire face à la fatalité que l’on cherche à nous imposer. Je suis membre du CA de l’association Maisons paysannes de France ( Corrèze) et nous pouvons proposer de tenir un stand et de faire une intervention sur la restauration écologique du bâti ancien. Je peux me rendre disponible les week-ends, début août et en semaine si je suis prévenu à l’avance. Bon courage