Événements Fête reportée

Assemblée générale 2020

Fête de la Montagne Limousine Assemblée générale du 27 septembre 2020 compte rendu des discussions

La fête de la Montagne limousine 2020 reportée en 2021.

Cette décision s’explique par le manque de temps nécessaire pour bien préparer cet évènement avec les habitants de la commune accueillante, Saint-Sulpice-les-bois (6 km au nord est de Meymac) dont certains ont exprimé des craintes du fait du contexte général lié au Covid 19 et des délais extrêmement courts pour sa préparation technique. La maire était seule, aucun conseiller municipal n’avait répondu à l’appel à cette réunion de préparation.

Rappel : Cette fête doit être portée par les habitants d’une commune, et construite collectivement, épaulés par le noyau d’actifs des fêtes précédentes.

La fête de la Montagne limousine se veut la fête de tous les habitants et habitantes de la Montagne limousine, par et pour les habitants et habitantes. Après cette annulation pour 2020 -constat difficile mais réaliste- il faut rebondir et proposer la suite.

Afin de pouvoir discuter de différents sujets liés à la fête, Pierre propose de créer un BLOG, mais il recherche des partenaires : Christine propose de mettre une annonce concernant cette demande sur la liste de la fête, en donnant l’adresse mail de Pierre. Le BLOG servirait à échanger entre les réunions.

Une réelle motivation pour continuer à faire vivre cette fête est apparue lors du sondage fait par mail, par Christine : Michel indique qu’ il y a eu 85 réponses sur une liste qui en contient 320 soit 1/4 de la liste, ce qui est loin d’être négligeable.

La fête de la montagne ne se réduit pas aux stands de producteurs, ni à des animations : c’est l’occasion de montrer ce qui vit sur ce territoire, et de débattre sur ce que l’on veut construire sur ce territoire, sur des choix de société, en lien avec d’autres territoires.

Christine rappelle une règle convenue de tourner chaque année dans un département différent. La prochaine aurait donc lieu en Haute Vienne mais cette règle peut s’assouplir.

Saint-Sulpice les bois, petite commune corrézienne du versant Sud du Plateau, pourrait être la commune accueillante en 2021, puisque les habitants auront le temps de s’informer, se réunir, et de préparer la fête. La difficulté est le manque de réseau associatif sur le coté Sud du Plateau, mais ce serait l’occasion d’élargir le périmètre, pour des débats, peu soulevés sur ce côté du Plateau : une intercommunalité pourrait être envisagée, étant donné le peu d’habitants sur cette commune.

Mok a proposé d’accueillir la fête 2021 à Villepragoux, par l’association « Les Sauvageons », avec un groupe d’habitants motivés, mais il a été suggéré de privilégier un accueil par une municipalité, un lieu plus neutre, pour ne pas rester « entre nous ». Donner envie à tous les habitants de venir et de participer.

Les comptes :

Approbation 2019 Et présentation provisoire de 2020 qui ne comporte qu’une facture de boisson. Il y a également des factures à émettre pour le Syndicat de la Montagne d’un montant de 1000 euros environ. Les disponibilités faisant état d’un montant de 8000 euros environ, le débat revient sur des investissements possibles( barnums , toilettes sèches, etc.) pour un montant ne dépassant pas 5000 euros afin de garder du fond de roulement lors de la prochaine fête.

Claude demande si on peut mettre au programme des animations de qualité, soit un peu plus chères, pour attirer les visiteurs.

Une règle à respecter: toutes les buvettes et un repas par jour, sont toujours prévus au profit de la fête :

Christine indique qu’à Nedde, un camion/restauration a tout capté alors que ces personnes venaient de l’extérieur (Cantal), au détriment du repas au profit de la fête, ce qui explique le peu de rentrée d’argent. A St Martin Château, il y avait trop d’offres de restauration car il y a eu confusion avec des groupes rattachés au MAS.

Michel propose qu’on fasse un bilan des 5 dernières fêtes afin de montrer qu’on avance par rapport aux objectifs de départ. Il y a d’ailleurs encore plus de raisons de faire la fête de cette façon aujourd’hui. Peut être préparer un plan de base (comme Lacelle) . Il faut y réfléchir, écrire une charte, un petit cahier des charges de base, Proposer un panneau avec photos et historique des précédentes

On demande des candidats pour le conseil d’administration. La cotisation reste fixée à 5 euros. Une personne se présente à nous, il s’agit de Jean-Jacques NANOT ( fils de Henri Nanot) Une histoire de 60 ans mise en pièce de théâtre avec « la nuit des feux » d’Eugène Durif. Une histoire d’erreur judiciaire notoire.

Pause déjeuner

Débat, mais pas que…

Historique de la fête. Elle remonte aux fêtes thématiques organisées par « Les Plateaux Limousins ». Elle ressurgit grâce au comité montagne. Un groupe du comité montagne a fait un voyage au Chiapas et ce groupe a proposé de s’inspirer de leurs fêtes qui servent à rassembler la population, à regrouper les territoires malgré la politique.

La Fête de la Montagne Limousine est une base géographique. Découvrir ce qui s’y passe avec les habitants, pour les habitants, fête qui ne se veut pas celle des « néo-ruraux ». A Tarnac, cette 1ère fête était marquée de ce qualificatif. Les thèmes étaient variés, sur des lieux différents : Place de la terre (pour l’agriculture et la forêt, les savoir faire ruraux). Place des âges (de la naissance à la fin de vie) Place des territoires … et ce fut une belle réussite du point de vue du brassage de la population.

Mok propose « la Forêt », et « l’Habitat » comme thèmes à détailler.

Christine propose de se rapprocher de l’Arban pour ceux qui veulent travailler le sujet : « Logement et la Terre »

Population – pays de migration, et d’immigration

Migration des villes à la campagne.

Mok soulève les sujets de l’Ecole et l’Education. Voir commission éducation, culture à revitaliser.

En fonction du lieu de la fête , d’autres thèmes peuvent émerger (l’éolien)

« Reprendre notre pouvoir de décision »

« La mairie, quel pouvoir ? » appel aux maires pour témoigner de leur marge de décision.

(maire de St Martin, Thierry Letellier, Thierry Muzette)

Guide fonctionnement de la Fête de la Montagne Limousine

– A la fin de la dernière fête, appel à la liste à réfléchir dans quelle commune la prochaine fête pourrait avoir lieu. Afin d’épauler les habitants, une équipe peut se déplacer pour les accompagner à la mairie de la commune concernée.

– Concernant la buvette et la restauration, ces postes sont réservés aux acteurs locaux. (les buvettes + 3 repas sont priorisés pour financer La Fête)

-Pour vendre sur les stands, les produits doivent être réalisés localement

– Privilégier le local mais rester ouvert aux propositions extérieures.

– Flyers à partir de fin mai à diffuser auprès des stands et associations

– La fête se fait toujours le dernier WE de septembre.

Prochaine fête le 24-25-26 septembre 2021

Donc, un mail sera envoyé à la liste des adhérents pour les candidats à présenter leur commune pour la fête.

Pour commencer un premier calendrier indicatif :

QuandActionObjectif
Décembre ou JanvierAppel à candidature lieu,habitants proposent leur commune
Fin févrierRéunion(s) : choix du lieu, rencontre avec les habitants de la communeCommune hôte pour La Fête. Commencer a constituer les équipes et les thèmes
Fin marsRéunion(s), appel à référents pour la logistiqueConstituer des équipe logistique et thématiques
Fin maiAppel à inscriptions, petite affiche pour première distributionInscriptions jusqu’à fin juin / distribution annonce du lieu
Fin juinRéunions coordinationsLe plus gros de la logistique est déterminé
Fin juilletAfficheAffiche finalisée et imprimée
mi-aoûtAffichage et distribution flyers
1ère semaine de septembreFinalisation du programmeProgramme part pour impression

Prochaine réunion 17 janvier 2021 15h

Environ 17h, on se quitte, des projets plein la tête, vivement la prochaine fête.