Événements la fête cette année

Les résultats du sondage


87 réponses :

81 veulent le maintient dont 41 en version plus modeste

17 veulent participer à l’organisation logistique

5   veulent participer à l’organisation thématique

7   veulent organiser une discussion

21 veulent tenir un stand

40 veulent venir mais ne pourront pas participer

Les commentaires  : 
Il me semble important de maintenir cette fête,TROP de festivités ont été annulées, Mais je ne serai pas d’un grand secours dans l’organisation! Une fête en plus modeste, avec plus de spontanéité et d’improvisation. elle avait trop grossi.

Bonjour, je ne sais quand la fête aurait lieu, je serais volontaire pour réaliser une animation sur le ciel soit le soir ou le matin, 2h avant le lever du soleil (ça en fonction des heures de lever ou coucher de la lune) ou sur les ondes électromagnétiques. Dans les 2 cas, quand j’aurai la confirmation, je vous ferai une proposition adaptée. Je réaliserai une animation sur un seul thème, ma préférence allant à l’astronomie, que je traiterai possiblement d’une nouvelle façon. Je serais absente 1 semaine, le week-end du 19/20 septembre compris. Bel et bon été.

Ce sera une première pour moi cette année, et comme j’en ai entendu grand bien j’aurai plaisir à participer à l’organisation logistique la semaine précédente !

Vu le contexte inutile d essayer d organiser quelque chose qui ne soit pas representatif; attendons des jours meilleurs pour mieux faire la fête;

Je pense qu’il est encore trop tôt pour « banaliser » les suites actuelles de la pandémie et ses mesures de prévention (malgré son apparente évolution favorable) par la perspective d’organisation d’un rassemblement collectif d’envergure .

Organiser un atelier : autonomie et résilience à l’échelle communale .

C’est une fête très conviviale,elle permet à des gens de tous bords de se côtoyer en toute sérénité, il serait dommage de ne pas renouveler cette année si la situation n’est pas revenue comme nous avons connu juste avant. 

Je ne pourrai pas participer à l’organisation de la fête mais je pourrai donner un coup de main pour la logistique du montage et du démontage.

Bonjour, J’ai mis 2 options pour la Fête, ma préférence va au maintien de la fête et en 2 annulation.

Faute de temps je ne peux pas m’engager plus pour l’instant.

Qui sont donc les « organisateurs et organisatrices historique de la fête de la Montagne » ? par qui ont-ils été désignés ? ou alors se sont-ils auto-attribué la propriété de cette fête ? bref, tout cela ne présage rien de bon….

Mini-fête : comme pour un feu qui est plus facile à redémarrer si on a gardé quelques braises Association : voir avec les Croqueurs de pommes qui étaient présents à Saint-Martin-Château

Tenir un stand des éditions Libertalia, comme les années passées.

Tenir un stand des Croqueur de pommes

Participation sur le moment de la fête et un peu autour mais pas possible de l’organiser pour moi. Je suis plutôt d’avis de faire un grand rassemblement, genre piquenique et qq activité d’aprem (zic en acoustique, animation enfant, débat, grand apéro) L’idée étant plus de se (re)croiser !

Tout dépend de la commune qui pourrait accueillir la fête. Eymoutiers ?

Je suis pour le maintien de la fête cette année car nous avons tellement de choses d’annuler que ce serait bien que notre territoire reste actif et nous permette de garder le lien. Comme d’habitude, je peux tenir la buvette selon mes disponibilités

Ambrugeat ?

J’ai connu et participé à l’organisation des 4 dernières fêtes. Au vu de cette expérience, il me semble évident que ce qui marche le mieux est directement lié à l’existence d’un noyau militant local. Type St Martin Château. Faute de cela, je pense que maintenir un niveau d’organisation aussi réussi sera difficile. Il faut : implication mairie (supérieure à Lacelle) + noyau militant local (supérieur à La Nouaille, où le noyau était solide, mais solitaire) + groupes d’appoint importants (comme à Nedde). Dans la partie ouest de la Montagne, je ne vois pas beaucoup de possibilités, hormis Faux. A Gentioux, les choses ont évolué : à voir. En Haute Vienne, pour le cadre, il y aurait Rempnat, mais c’est mal engagé. A Domps, il y a des lieux, mais pas de militants, à Sainte-Anne, c’est l’inverse … Donc, j’aimerais bien qu’on ne saute pas une échéance, mais je ne vois guère de solution. A titre plus personnel, j’ai répondu ci-dessus. Je voudrais ajouter que mes implications précédentes pour des ateliers ou débats ne m’encouragent guère. Activités plutôt réussies (Nedde, Saint Martin), mais peu de monde, d’ailleurs mes deux ateliers à St Martin ont carrément disparu du bilan chiffré. Vexant ! Donc, pour moi, rien de cérébral, un peu de muscles tant que j’en ai encore, rien de plus. Si le rayon géographique me convient toutefois (maxi : 40 km).

Et pourquoi pas !! Ras le bol que l’on nous interdise de nous rassembler…on peut se serrer dans le métro pour aller travailler mais pas en plein air pour parler d’aujourd’hui ou d’un autre demain. La tenue de la fête est nécessaire mais en effet, le temps de préparation est court…

Bonjour, Le maintien de la fête démontrera la volonté tenace des habitants du territoire face à la fatalité que l’on cherche à nous imposer. Je suis membre du CA de l’association Maisons paysannes de France ( Corrèze) et nous pouvons proposer de tenir un stand et de faire une intervention sur la restauration écologique du bâti ancien. Je peux me rendre disponible les week-ends, début août et en semaine si je suis prévenu à l’avance. Bon courage  

Compte-rendu des réunions de préparation pour cette année 2019 à Saint Martin Château (23)


Les premières réunions de préparation de la fête de la montagne ont surtout rassemblé pour l’instant…des habitants de Saint-Martin-Château. Nous voulons donc vous tenir au courant de l’avancée des choses, et espérons vous donner envie de vous joindre à nous pour les prochaines assemblées.

 Ce compte-rendu est aussi un appel à contributions. Si vous voulez participer d’une façon ou d’une autre à la Fête de la montagne, proposer une discussion, rejoindre un groupe, tenir un stand, participer au marché de producteurs locaux, animer un atelier, amuser les plus jeunes, faire à manger, vider les toilettes sèches… merci de nous le faire savoir au plus tôt par mail à contact@montagnelimousine.net ou en contactant directement les coordinateurs.

N’hésitez pas non plus à nous faire part de toutes les remarques qui nous aideraient à réfléchir et préparer au mieux cette fête.

 Plusieurs réunions sont prévues :

–          Lundi 20 mai à 18h = réunion de coordination à la salle communale

–          Dimanche 16 juin à 15h = réunion plénière à la salle communale

–          Dimanche 8 septembre à 15h = réunion plénière à la salle communale

D’autres réunions seront surement organisées. Nous vous tiendrons informés.

 La liste ci-dessous est celle des premières pièces du puzzle :

 Chanter : Des chorales dans l’église ? La visite de l’église lors de la 1ère plénière à donner envie de chanter à plusieurs personnes. 

Coordonner : Les postes de coordinateurs-trices sont à peu près tous pourvus. Mais il faudra en temps voulu constituer des équipes de bénévoles. Faites-vous connaitre !

Créer: Un groupe « Arts plastiques » s’est constitué pour réfléchir à la place que pourraient prendre les artistes et leurs œuvres dans la Fête. Une discussion sur la création artistique ici et sur les liens avec le public est par ailleurs envisagée.

Danser : nous pensons programmer (au moins) un bal trad’ le samedi soir

Diffuser : Télémillevaches, radio Vassivière et IPNS vont reconstituer leur « pool » et envisagent de faire des reportages en amont de la fête. La possibilité de sortir le journal « L’écho des pacquages » pendant les 2 jours a été évoquée mais personne n’est sur l’affaire pour l’instant.

Discuter : Plusieurs personnes ont commencé à réfléchir à comment favoriser la prise de parole du plus grand nombre dans les discussions. Un groupe de « crieurs publics » réfléchit également à collecter des idées/pensées pendant la fête.

(s’) Installer : une discussion sera consacrée aux femmes agricultrices

Jouer: dès la première réunion, la programmation de spectacles a été évoquée, notamment pour multiplier les bonnes raisons de venir à la fête, et parce que des compagnies travaillent régulièrement sur la commune ou sont installées pas loin…

Informée de l’organisation de la fête de la montagne à St Martin, la responsable de service culture de la Communauté de Communes Creuse Sud Ouest nous a contacté pour signaler qu’elle organisait habituellement le lancement de sa saison culturelle le dernier week-end de septembre, soit le même week-end que la fête. Le lancement de la saison consiste à proposer des spectacles vivants gratuits aux habitants. Elle a donc proposé d’organiser ce lancement à St Martin en même temps que la Fête de la montagne.  La réflexion est en cours…

Manger : en plus des repas aux bénéfices de la fête, nous cherchons du monde pour proposer des repas (camions, associations, autres…) Merci de nous contacter si vous voulez proposer de la restauration.

(s’) Organiser : plusieurs groupes de travail qui se réunissent régulièrement en lien avec le « syndicat de la montagne » prévoient d’organiser des discussions.

–          Le groupe qui cogite depuis un an sur l’eau proposera une ou plusieurs discussions  autour de leurs travaux

–          Le syndicat de la montagne fera au minimum un point d’étape

Philosopher: Une habitante de Saint-Martin propose un café-philo sur le thème « qu’est ce qu’une communauté politique ? ». Elle aimerait préparer ce « café » avec d’autres personnes intéressées. Appel lancé.

 (se) Promener : l’association Éclats de rives proposera des ballades, l’association Marcher sur les nuages une marche XIXIRHU,…

(se) réjouir : pas mal de gens ici font le constat qu’ils sont heureux d’y habiter, on pourrait en parler ?

Revêtir : les gilets jaunes seront forcément dans les discussions

Transmettre : Une personne est chargée de coordonner les propositions à destination des plus jeunes. N’hésitez pas à la contacter.

Voter (et puis après) : une discussion sera consacrée aux élections municipales qui approcheront.Au plaisir!

Aude Choppelet